Un projet de valorisation du patrimoine culturel immatériel romand…

Nous nous proposons d’éditer des partitions manuscrites retrouvées dans un fonds des archives musicales de la Bibliothèque Cantonale Universitaire Lausanne (BCU Lausanne). Plus de 300 airs collectés entre 1820 et 1921.

L’objectif est de rendre ces sources accessibles à tout le monde, faire revivre des mélodies qui ont fait danser la Romandie entre la fin du XIXème et le début du XXème siècle.

Réveiller des musiques endormies, c’est permettre à la génération d’aujourd’hui de se les approprier et de les faire vivre.

qui intéresse déjà des personnalités romandes actives dans la culture :

  • Anne-Sylvie Casagrande, musicienne et chanteuse romande, lauréate 2018 du prix culturel du Nord vaudois,
  • François Debluë, auteur romand, librettiste de la Fête des Vignerons 1999,
  • Jean-Marc Richard, animateur depuis bientôt 20 ans du Kiosque à Musique sur RTS la Première,
  • Michel Steiner, musicien, compositeur et grand connaisseur des musiques populaires romandes,
  • Valentin Villard, musicien et compositeur romand, co-compositeur de la Fête des Vignerons 2019,

et bénéficie du soutien indéfectible de Verena Monnier, conservatrice des archives musicales de la BCU Lausanne.

Nous sommes à la recherche de 165’000.- francs pour financer ce projet de sauvegarde patrimonial !

Je veux en savoir plus…